Neuf ans vont sonné.

 

Je porte le nom d’un héros de bande dessinée

Lucky Luke de La Vallée Du Thin

C’est le nom que l’on m’a donné

Le vingt quatre décembre 95 où je suis né.

La Nuit de Noël …..

Ah quelle joie cette portée….

Le réveillon…..    c’était loupé.

 

Sous mes huit ans bien sonné

Et mon air de jeune premier,

Regardez mes épaules musclées,

Mon allure svelte, mon regard vif et effronté.

 

L’expo, c’était pas ma tasse de thé.

Je n’aimais pas me présenter.

A chacun sa spécialité,

Moi je préférais jouer.

 

A Eteignières 2003 en Vétéran, j’ai été engagé,

Ah ! qu’es ce que j’ai crâné,

Dans les mains de Céline Séger

Fière de pouvoir me présenter,

C’est vrai que je suis le père de sa Nouche adorée .

 

Quand on m’a appelé,

Sur le ring je me suis planté

Fier d’être regardé

Excellent j’ai été classé.

 

Pas de bouton sur mon corps musclé,

Pas de graisse, un museau à peine grisonné,

Des allures déterminées.

Céline ses yeux ont larmoyer.

Le juge a été super étonné

De voir comment j’étais encore gaulé.

 

Merci Céline de m’avoir présenté.

C’est vrai que je suis le père de ta Nouche adorée.

 

Et depuis…….un an s’est encore écoulé.

 

Eteignières 2004, de nouveau j’ai été exposé

Mes maîtres, ainsi en avaient décidé…

 

Si près de ma neuvième année.

Pour eux c’est une joie de montrer

Que vétéran on peut être encore aussi bien conservé

Des épaules toujours aussi musclées, mon regard  toujours aussi effronté,

Toujours plein de joie et de gaieté

Malgré une année encore passée.

 

 

Jacqueline Brillouet.